it at fr

Cartes muettes

Au sein de la romanistique, una tradition très ancienne veut que le dépouillement des cartes originales de n’importe quel atlas linguistique s’effectue moyennant le remplissage de cartes muettes suivant des critères linguistiques et cartographiques à établir au préalable : cf. Karl Jaberg, in: Zeitschrift für romanische Philologie 30 (1906) 512.

En général, la carte muette d’un atlas linguistique contient le réseau d’enquête en question et un nombre fort limité d’informations topographiques et politiques supplémentaires. Il est indiqué de toujours tenir à disposition, pour chaque atlas linguistique à examiner, un nombre relativement grand de cartes muettes y ayant trait.

Pour l’ALD-I, il existe quatre spécimens de cartes muettes: avec ou sans polygonisation du réseau-ALD, avec les en-têtes « ALD » et « ALD-I ».